Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ RELIGIONS ET CROYANCES

Le confucianisme : Les Quatre Dragons

Vous êtes ici : » » Le confucianisme : Les Quatre Dragons ; écrit le: 16 avril 2012 par chiraz modifié le 11 octobre 2018

Le confucianisme : Les Quatre Dragons« La Corée du Sud, Hong Kong, Singapour et Taïwan ont des caractéristiques essentielles, qui les distinguent nettement des pays en développement » nous disent P. LorotetT. Schwob (1987) dans une étude consacrée aux quatre « Dragons asiatiques ». Depuis 1960 ces pays ont connu une telle croissance économique et une telle industrialisation qu’aujourd’hui, ils concurrencent efficacement les pays les plus développés : en 1993 les PNBH de Singapour et de Hong Kong dépassaient déjà celui du Royaume Uni, l’ex-puissance colonisatrice, tandis que ceux de la Corée du Sud et de Taïwan étaient supérieurs aux PNBH de la Grèce et du Portugal.

Pourtant les quatre Dragons se différencient par leurs caractéristiques climatiques et géographiques, par leur densité démographique et par leur politique économique. La Corée est à la même latitude que l’Espagne, Taïwan et Hong Kong sont sous le Tropique du Cancer, tandis que Singapour, chaud et humide, est pratiquement sur l’équateur. Deux de ces pays sont des villes-Etats où les densités démographiques atteignent des records. Les deux autres pays, beaucoup plus vastes, ont aussi des densités démographiques élevées, comparables à celle des Pays-Bas.



A priori ces différents Etats sans ressources naturelles – Hong Kong doit même importer son eau – n’avaient aucun avantage particulier pour démarrer leur croissance. Et si Taïwan et la Corée du Sud ont, jusqu’en 1965, bénéficié pour des raisons politiques d’une puissante aide américaine (représentant 5 à 10 % du PNB) tel n’est pas le cas de Hong Kong et de Singapour qui sont pourtant devenus encore beaucoup plus riches.

Vidéo : Le confucianisme : Les Quatre Dragons

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Le confucianisme : Les Quatre Dragons

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles