L’efficacité de la prière

> > L’efficacité de la prière ; écrit le: 19 janvier 2012 par mariouma

A côté de la prière d’adoration, qui est une forme de culte, la prière de demande est vraisemblablement la plus pratiquée1. Il arrive qu’elle prenne parfois une allure de défi : « Puisque vous êtes Dieu et que vous pouvez tout, faites donc que je réussisse à mon examen ». Accéder à des demandes de cette nature ne devrait poser aucun problème de capacité à Dieu et un petit geste de Sa part pourrait renforcer Sa crédibilité. Cependant l’expérience montre que le Dieu en question semble ne pas apprécier cette attitude puisqu’il ne satisfait que rarement de telles prières. Peut-être précisément parce que ces demandes sont dérisoirement enfantines, qu’elles ne sont pas résponsabilisantes et ne vont pas dans le sens de notre liberté.

Ceci ne signifie pas que les prières de demande soient systématiquement vouées à l’échec ; au contraire, les croyants, qui ne sont pas tous des mystiques d’exception, ressentent avec une grande certitude l’efficacité de leurs prières. Cependant, dans la logique de la loi d’amour du christianisme, c’est la prière formulée avec désintéressement au profit des plus malheureux ou des plus faibles qui retient surtout la tendresse de Dieu.

En outre Dieu garde Sa liberté et Son plan est à plus long terme que nos préoccupations, aussi la prière n’a-t-elle pas bien souvent les effets attendus, elle apporte des bienfaits imprévus et dont l’effet est plus profond. On peut comparer les effets spirituels de la prière avec les miracles qui ont émaillé la vie de Jésus- Christ : ils sont également surnaturels et sont d’abord des signes destinés à maintenir les croyants sur le chemin de leur recherche ; ils ne sont pas un moyen accessoire commode de régler les problèmes quotidiens. Dans le partenariat que, selon les religions révélées, Dieu propose aux hommes, c’est à eux de construire leur avenir ; Dieu reste en position de disponibilité2.

.

.

← Article précédent: La prière dans le judaïsme Article suivant: Le surnaturel dans les religions


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles