Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ RELIGIONS ET CROYANCES

Les douze grands Deva : Brahmà

Vous êtes ici : » » Les douze grands Deva : Brahmà ; écrit le: 3 février 2012 par Hela modifié le 23 janvier 2015

brahma_the_creator

C’est le chef du monde et le plus glorieux des Deva. Il est le Directeur du Ciel. En Inde brahmanique, il était à l’origine de la Divinité suprême, le premier membre de la triade hindoue (Brahmâ, Shiva, Vishnu), l’Esprit suprême et créateur. Par la suite, son influence déclina au fur et à mesure que les cultes de Shiva et de Vishnu se développaient. Son culte semble avoir eu peu de faveur au Tibet et en Chine, alors qu’au Japon il fut « bouddhisé » très tôt bien que son culte eût été abandonné très rapidement. Il est souvent représenté en compagnie d’Indra, avant la période de Heian. Il est alors vêtu comme un guerrier en armure chinoise avec une écharpe céleste (jap. tenné), ou en longue robe à larges manches, les pieds cachés, en station debout, ou parfois assis sur un lotus porté par quatre oies sacrées (hamsa). Il a un visage serein, son front est orné d’une touffe de poils blancs (ûrna) et il a une haute couronne autour de son chignon. Sa main droite est en Abhaya-mudrâ, la gauche en Varada-mudrâ (parfois le contraire). Il peut également être représenté tenant un livre dans la main gauche. Il a parfois (comme ses représentations indiennes) quatre têtes et quatre bras. Ses mains droites sont alors en Varada-mudrâ et tiennent une lance ; ses mains gauches tiennent un lotus et un vase (celui de l’ambroisie divine). Il ne fait plus l’objet d’un culte indépendant de celui, collectif, des douze Deva.



vidéo: Les douze grands Deva : Brahmà

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles