Les messages de Senju Kannon: senju kannon

> > Les messages de Senju Kannon ; écrit le: 1 février 2012 par Hela modifié le 21 juillet 2019

Senju Kannon possède et commande à vingt-huit messagers ou Bushû qui, avec Fûjin, divinité japonaise du vent (Vâyu), et Raijin, divinité japonaise de l’orage et du tonnerre, sont les vingt-huit serviteurs d’Avalokiteshvara. Ils sont soit des « bouddhisations » de divinités hindoues, soit des créations purement japonaises :

  1. Misshaku Kongô Rikishi (Vajrapâni). C’est aussi l’un des deux gardiens (jap. Ni-ô) des temples et une émanation de Vairochana. Il est représenté torse nu, la main droite en poing de sagesse, la main gauche posée sur la hanche ; ou bien la main droite levée, ouverte, et la main gauche tenant un court bâton.
  2. Makeishura-ô (Maheshvara). C’est un aspect bouddhique de Shiva, une des grandes divinités hindoues. Représenté torse nu, la main droite ouverte, la main gauche tenant une canne sommée d’une tête d’oiseau (jap. chôjô), ou bien en armure, les cheveux hérissés, tenant à deux mains une feuille de papier.
  3.  Naraen Kongô-ô (Nârâyana). C’est un aspect du dieu hindou Vishnu. Représenté torse nu, la main droite posée sur la hanche ou le ventre, la main gauche levée ou tenant un court bâton. Il serait également un des deux Ni-ô.
  4. Kompira-ô (Kuvera ?). Guerrier en armure, la main droite armée d’une flèche, la main gauche tenant l’arc (ou bien un chintâmani).
  5. Manzensha-ô. Guerrier en armure, les cheveux hérissés, tenant un maillet à la main droite et une corde à la main gauche. Aussi représenté comme un jeune homme tenant un maillet dans la main droite.
  6. Mawara-ô (Mawara-nyo). Représenté en Deva, debout, parfois aussi comme une vieille femme, les mains jointes sur la poitrine.
  7.  Hitsubakara-ô (Hibakara-ô, Bibakara-ô). Guerrier en armure, par-fois barbu, les cheveux hérissés, tenant à la main gauche un vajra ou une sorte de bannière.
  8. Gobujô. Guerrier en armure, parfois avec une tête de sanglier dans sa coiffure, tenant un sabre à la main droite et un joyau dans la main gauche.
  9. Taishaku-ten (Devendrachakra). C’est le chef des guerriers. Repré-senté en Deva, il tient un miroir ou un bol à la main droite, et la main gauche est posée sur la hanche ou bien fermée à la hauteur de l’épaule.
  10. Dai Benzai-ten (Dai Benkudoku-ten). C’est Sarasvatî, déesse hin-doue des arts et de la musique. Elle tient un chintâmani dans la main gauche et parfois un glaive vertical dans la main droite.
  11. Tôho-ten (Jikoku Tennô). Guerrier tenant un vajra à trois pointes (jap. sankosho) à la main droite, un sabre courbe à la main gauche, ou ayant les mains jointes en Anjali-mudrâ.
  12.  Jinmo-ten (Jinbo-ten). Représenté en Deva, la main gauche fermée  ou tenant des cymbales à deux mains.
  13. Birurokusha Tennô (Zôchô Tennô). C’est l’aspect de Vîrûdhaka, un des quatre rois-gardiens des horizons (Lokapâla). Il tient une lance à la main droite (parfois sans lance et posée sur la hanche), la main gauche pendante. Il a parfois aussi les mains en Anjali-mudrâ.
  14. Birubakuska Tennô (Kômoku Tennô). C’est un aspect de Vîrû- pâksha, un des quatre gardiens des points cardinaux, la main droite sur la hanche, la main gauche tenant un trident. Ou bien les mains en Anjali- mudrâ.
  15. Bishamon Tennô (Vaishravana). C’est le chef des Chaturmahârâja (jap. Shi Tennô), gardiens des points cardinaux. Sur certaines listes il est parfois remplacé par Zôchô Tennô. Il est représenté en guerrier, la main droite tenant un trident ou une hallebarde, la main gauche supportant un petit stûpa.
  16. Kujaku-Tennô (Konjiki Kujaku-ô). C’est Mahâmayûri, une divi¬nité qui combat les poissons. Représenté en guerrier, avec un phénix ou un paon sur la tête, un sceau dans la main droite, un sabre courbe dans la main gauche. Il peut également tenir le sabre à deux mains.
  17. Basu Sennin. Peut-être le sage indien Vasubandhu. Représenté comme un homme âgé, barbu, torse nu, s’appuyant sur un bâton et tenant à la main droite un rouleau de sûtra.
  18. Sanshi Taishô (Jinja Taishô, Shoryôchi Taishô). C’est Samjneya, représenté en guerrier, brandissant un sabre courbe ou une hallebarde à la main droite, et tenant un seau à la main gauche. C’est un Yaksha, assimilé à Vaishravana dans la tradition ésotérique.
  19. Nanda Ryû-ô. Peut-être une « bouddhisation » de Susanoo, le Kami shintô des tempêtes, vainqueur du dragon. Représenté en guerrier tenant la queue d’un dragon et un plateau de joyaux.
  20. Sakara Ryû-ô (Sakakatsura Ryû-ô). C’est Sâgara, un roi des Nâga, représenté comme un jeune guerrier brandissant un sabre courbe dans sa main droite et un serpent dans sa main gauche. Ses cheveux sont hérissés de serpents.
  21. Ashura-ô (Asurarâja). C’est le roi des Asura, le roi de la faim et de la colère. Il a une tête à trois faces et quatre ou six bras. Généralement torse nu, il tient un miroir, un arc, une flèche (ou le soleil et la lune) et a deux mains en Anjali-mudrâ. Ses cheveux sont hérissés.
  22.  Kendatsuba-ô (Kendabba-ô). C’est un Gandharva, le roi des musiciens célestes. Il est torse nu, tient une roue de la Loi dans la main droite et un sceau (ou une boîte) dans la main gauche. Parfois aussi représenté comme un guerrier en armure avec une tête de lion sur sa coiffure. En peinture il est parfois assis en aise royale, entouré des douze animaux du cycle des années et de trois acolytes. Il tient alors dans la main droite un trident sur lequel sont empalées des têtes, et dans la main gauche un chintâmani.
  23. Karura-ô. C’est le roi des Garuda, oiseaux mythiques ennemis des serpents (Nâga) de la mythologie hindoue. Il est représenté en guerrier ailé jouant de la flûte, parfois avec une tête d’oiseau, les cheveux hérissés.
  24.  Kinnara-ô. C’est le roi des Kimnara ou musiciens célestes, mi- homme, mi-oiseau. Représenté comme un jeune homme (avec ou sans tête d’oiseau sur sa coiffure) jouant du tambour.
  25.  Magoraka-ô (Mahorâga). Guerrier torse nu, à l’expression furieuse, aux cheveux hérissés, comme un démon, ou bien comme un noble de l’ancien temps jouant du biwa (sorte de luth japonais).
  26. Daibontennô (Mahâbrahmâdeva). Forme japonaise du dieu hindou Brahmâ. Représenté en Deva, la main droite tenant un sceau, la main gauche soutenant un pot à médecine ( ?), ou bien tenant à deux mains une cassolette à long manche.
  27. Kindai-ô. Guerrier posant la main droite sur sa hanche, la gauche brandissant un vajra. Parfois en noble barbu, en robe chinoise.
  28. Mansen-ô (Mansen-nin). Guerrier tenant un vajra dans la main droite et un trident dans la main gauche.

Ces vingt-huit Bushû, rarement représentés ensemble (effigies au Sanjûsangendô, Kyoto), ne font l’objet d’aucun culte séparé. Ils ne sont vénérés qu’en tant que messagers d’Avalokiteshvara et ne sont pas considérés comme séparés de celui-ci. À ces trois formes principales d’Avalokiteshvara (Shô Kannon, Jûichimen Kannon et Senju Kannon) la secte japonaise Shingon ajouta trois autres formes : Nyoirin Kannon, Batô Kannon et Juntei Kannon. Ces six Kannon avaient pour principale mission d’apporter l’aide du Compatissant Avalokiteshvara aux êtres des « six voies » (jap. Rokudo) ou « destinées de la transmigration ».

Vidéo: Les messages de Senju Kannon

← Article précédent: Formes ésotériques d’Avalokiteshvara Article suivant: Les formes de Kannon


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site