L’hindouisme : Les vaches

> > L’hindouisme : Les vaches ; écrit le: 20 avril 2012 par chiraz modifié le 24 novembre 2014

Marc Boulet demande à un Indien s’il mange de la vache. « Oh, mon Dieu ! Ne parlez pas ainsi, lui répond-il, la vache est comme notre mère. C’est impossible de la manger ! » Par contre, quand une vache agonise dans la rue, on ne fait pas grand-chose pour la soigner, on lui donne juste un peu d’eau et de nourriture. On la garde aussi, on la protège pour que personne ne vienne la déranger. D’une manière générale, la vache est effectivement considérée comme la mère et certains la touchent en signe de vénération quand ils la croisent. Elle circule librement dans la rue, d’ailleurs son propriétaire la laisse ainsi se nourrir des ordures pendant la journée et la rentre pour la nuit. Dans certaines régions, on laisse mourir de faim les veaux pour garder le lait de la mère. On ne peut les tuer puisque la vie est sacrée ! Il existe ainsi un immense cheptel — un bovin pour trois habitants, tout comme en France — qui, ailleurs, ferait l’objet d’une exploitation systématique…

Vidéo : L’hindouisme : Les vaches

← Article précédent: L’hindouisme : La caste des voleurs Article suivant: L’hindouisme : Les fêtes


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles