Un réformateur religieux : Ibn Tumer

> > Un réformateur religieux : Ibn Tumer ; écrit le: 17 mai 2012 par Samouha modifié le 11 octobre 2018

Le Maghreb unifié : l’Empire almohade

Ibn Tumert, né dans un petit village de l’Atlas, visita l’Orient, où il approfondit ses connaissances religieuses, prenant contact en particulier avec les pensées d’Ashari et d’Al Ghazali. Sur le chemin du retour, il prêcha une réforme morale et s’arrêta près de Bougie, où il rencontra Abd al Moumin avec lequel il sera désormais indissociablement lié.

Une nouvelle Sa doctrine est fondée sur l’unicité de Dieu (Tawhiû), doctrine d’où le nom à’al muwahhidun (« les unicitaires »), car il reprochait aux docteurs malikites almoravides de se livrer à une interprétation littérale du Coran dans laquelle les mains, la vue, l’ouïe de Dieu devenaient des attributs ; il les accuse donc d’être des anthropomorphistes (ceux qui donnent à Dieu des attributs humains). C’est une doctrine qui puise à plusieurs sources islamiques (on pense au mutazilisme), mais elle est entièrement nouvelle, en ce sens qu’Ibn Tumert se présente comme le mahdi, celui qui annoncé par Dieu, vient ordonner le bien et interdire le mal. Il se veut ainsi le seul interprète de la loi et impose une purification radicale des mœurs.

← Article précédent: L’empire almohade Article suivant: Les Hafsides de Tunis


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site