Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ RELIGIONS ET CROYANCES

Dieu, roi suprême d’Israël: L’onction d’huile qui fait les messies

Vous êtes ici : » » Dieu, roi suprême d’Israël: L’onction d’huile qui fait les messies ; écrit le: 7 mai 2012 par lilia modifié le 9 décembre 2014

Saül était un homme sans prétentions, de condition modeste, quand Dieu l’a désigné à Samuel ; David était un jeune berger de Bethléem : sur chacun d’eux le prophète de l’époque a accompli le geste dDieu-roi-suprême-d’Israël-L’onction-d’huile-qui-fait-les-messiesu sacre des rois, l’onction d’huile qui faisait de chacun d’eux à son tour un messie, un sauveur du peuple.

Plus tard, bien plus tard, on écrira la recette de cette fameuse huile (Exode 30, 22) ; très certainement, l’huile utilisée par le prophète Samuel pour Saül, puis quelques années plus tard pour David, ne correspon­dait pas exactement à cette recette, mais peu importe. L’important, c’est que Saül puis David ont effective­ment reçu cette fameuse onction qui les faisait rois. Désormais, le roi mérite bien le nom de « messie », puisque cela veut dire tout simplement « frotté d’huile ». C’est bien le cas pour chacun d’eux. Ce mot de messie, nous l’avons déjà noté, n’a pas d’autre sens  pour l’instant, c’est-à-dire vers l’an 1050 à 1000 av. J.-C.



Pour ce qui va suivre, il est très important de se souvenir de la signification de l’onction : comme pour tout autre rite, ce qui compte c’est le sens qu’on lui donne dans une communauté donnée ; visible­ment, d’après les textes bibliques, ce rite d’onction d’huile avait un double sens, nous l’avons déjà vu : premièrement, celui qui le recevait était désormais chargé de la responsabilité du peuple ; et, deuxième­ment (et heureusement !), celui qui était ainsi investi d’une mission aussi lourde pouvait être assuré de la présence à ses côtés de l’esprit du Seigneur pour l’inspirer à tout moment.

Mais dire que Dieu souffle à ses oreilles ne veut pas dire que Dieu lui impose sa conduite. Celui qui est inspiré par Dieu reste quand même libre d’en faire à sa tête ; et, malheureusement, la suite a prouvé que les rois ont très, trop, largement usé de cette faculté !

Vidéo : Dieu, roi suprême d’Israël: L’onction d’huile qui fait les messies

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles