Le bouddhisme : La birmanie

> > Le bouddhisme : La birmanie ; écrit le: 19 avril 2012 par chiraz modifié le 24 novembre 2014

Le bouddhisme y est dominant depuis le XIesiècle et regroupe actuellement 87 % des habitants. Etant donné la fermeture à l’influence étrangère et la ruralité, la pratique religieuse reste d’un bon niveau en général. Cependant, à côté de ceux qui choisissent d’être bonzes par vocation, les pauvres sont de plus en plus nombreux maintenant à entrer au monastère pour y être entretenus sans devoir travailler. Cette perversion, ainsi que l’animisme encore bien présent dans les comportements, mine ici l’esprit du bouddhisme. Toutefois celui-ci est devenu religion d’Etat en 1961 et son clergé s’oppose aux autres religions.

Le pays a longtemps été refermé sur lui-même. En 1997, il e; toujours sous la coupe d’une dictature militaire mais la paix revenue et l’ouverture lui sont profitables puisque la croissance dépasse de loin les 5 % depuis 1993. La forte alphabétisation y participe probablement (83 %). Les moteurs de la croissance sont l’agriculture l’exploitation forestière et, maintenant, le tourisme. C’est encore un pays très pauvre, puisque le PNB y est de 300 dollars par habitant.

Vidéo : Le bouddhisme : La birmanie

← Article précédent: Le bouddhisme : Les deux véhicules Article suivant: Le bouddhisme : Le Bhoutan


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site