Le jeûne

> > Le jeûne ; écrit le: 19 janvier 2012 par mariouma

Ne pas manger quand on a faim est malheureusement le lot de nombreuses populations déshéritées. Se priver volontairement de nourriture est un geste symbolique : c’est parfois une protestation quand il s’agit d’une grève de la faim, c’est aussi, le plus souvent, un effort sur soi-même, un exercice de la volonté dont la signification est de nature spirituelle. Celui qui jeûne manifeste sa solidarité avec les affamés tout en reconnaissant que la nourriture est un don de Dieu. Le jeûne prolongé provoque chez celui qui le pratique un état second dans lequel l’esprit se libère, en quelque sorte, des contraintes du corps.
Le jeûne, sous diverses formes, est pratiqué ou recommandé par la plupart des religions. Fréquemment, il est signe de tristesse et marque le deuil, par antithèse avec les banquets qui accompagnent les fêtes. Souvent aussi, le jeûne est exigé dans les cérémonies d’initiation animistes.
C’est cependant dans l’Islam que le jeûne tient la place religieuse la plus importante.

← Article précédent: L’islam Article suivant: Le ramadan


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site