Les apparitions de kibeho

> > Les apparitions de kibeho ; écrit le: 19 janvier 2012 par mariouma

Pour la première fois en Afrique, il est fait état d’une série d’apparitions qui a commencé le 28 novembre 1981 (jusqu’en 1983). Le Christ ou la Sainte Vierge apparaissent à intervalles irréguliers à plusieurs enfants du village de kibeho, dans la partie méridionale du Rwanda. Trois de ces enfants sont des jeunes filles élèves d’un collège rural. Trois autres filles et un garçon, sans aucun lien avec les précédents, reçoivent aussi ces apparitions.
Le garçon, Emmanuel Segatashya, né en 1967, appartient à une famille d’agriculteurs non christianisés. Il n’avait lui-même aucune idée du catholicisme quand Jésus lui apparut le 2 juillet 1982. Une des jeunes filles, Vestine Salima, a pour père un musulman qui s est converti depuis au catholicisme.
Les apparitions ne concernent jamais qu’un enfant à la fois. Elles se Produisent souvent dans la cour du collège et, durent assez longtemps, Parfois plusieurs heures. Des dizaines de milliers de personnes sont déjà Venues observer ces étranges manifestations.
Contrairement à ce qu’on constate à Medjugoije, en Bosnie- terzégovine, où les voyants gardent une attitude parfaitement naturelle ayant, pendant et après les apparitions, à kibeho les jeunes gens tombent parfois soudainement à terre après leurs visions et restent quelques instants inconscients.
Les propos qu’ils tiennent pendant l’apparition sont parfaitement intelligibles de l’assistance tandis qu’à Medjugoije les lèvres des voyants se meuvent sans qu’aucun son ne soit perceptible.

Les messages que les voyants sont chargés de transmettre à la foule de la part des apparitions le sont dans la langue du pays, le kinyarwanda ; ils sont parfaitement conformes à la doctrine catholique, tout en étant exprimés dans un style imagé très adapté au public rwandais.
Des guérisons et de nombreuses conversions ont été constatées à la suite de ces événements.
Le fait le plus étonnant est qu’à certaines occasions des phénomènes lumineux ont été observés par des foules importantes ; cela rappelle la danse du soleil de Fatima en 1917. En outre, le soleil s’est dédoublé quelques instants, l’un des disques passant devant l’autre. Des témoins de ces phénomènes se trouvaient à plusieurs dizaines de kilomètres des lieux de l’apparition et en ignoraient l’existence. Hasard tragique ou avertissement divin, le Rwanda a connu peu après, en 1994, un effroyable génocide.

← Article précédent: Les apparitions de medjugorje Article suivant: Paray-le-Monial


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site