Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ RELIGIONS ET CROYANCES

Les rois – gardiens : Dhritaràshtra

Vous êtes ici : » » Les rois – gardiens : Dhritaràshtra ; écrit le: 2 février 2012 par Hela modifié le 12 février 2015

Les rois - gardiens : Dhritaràshtra

Ce roi-gardien gouverne à l’est et préside au printemps. C’est « Celui qui maintient le royaume (de la Loi) », le « Mainteneur de l’Etat ». En Chine, il est représenté de couleur bleue ou verte et jouant de la guitare (pipa). Il commande une armée de musiciens célestes (Gandharva) et de démons-vampires (Pishacha). Son nom taoïque est Molihai. En Inde et au Tibet, il est représenté de couleur blanche. Cependant, en Chine, il peut également être représenté avec un visage noir et une longue barbe, armé d’un glaive et d’un anneau d’or.



Au Japon, il est représenté comme un guerrier en armure, debout sur un rocher ou sur un ou deux démons, le visage vert, les cheveux hérissés (ou casqué), l’air farouche, tenant dans sa main droite un glaive ou un trident, la main gauche posée sur la hanche. (Le glaive est parfois remplacé par un katana, sabre courbe japonais.) En peinture, il est plus souvent montré avec un joyau à la main droite et un glaive à la main gauche. Il revêt parfois par-dessus son armure une robe chinoise ornée (ou non) de serpents. Dans le Garbhadhâtu Mandala, il est figuré, conformément à la tradition, à l’est, en compagnie de Shakradevendra (jap. Taishaku-ten), une forme « bouddhisée » d’Indra. Peu souvent représenté en peinture (sauf sur les mandala), Dhritarâshtra n’apparaît jamais seul en sculpture, mais toujours dans le groupe des Chaturmahârâja, n’étant pas considéré comme une divinité indépendante.

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles