Protestantisme : Education et valorisation de la femme

> > Protestantisme : Education et valorisation de la femme ; écrit le: 17 avril 2012 par chiraz modifié le 11 octobre 2018

Y a-t-il quelques secrètes connivences entre la femme et le protestantisme ? Dans son livre Les protestants au XVIe siècle Janine Garrisson (1988) cite l’historienne Nancy Roekler : « A cause de sa faveur morale et de son orientation pratique, le calvinisme offrait aux femmes de la noblesse de nouvelles options d’autonomie et de développement personnel par l’action sociale et politique dans le monde au-delà de leur famille, tout en satisfaisant leur soif des eaux pures et vivantes de l’Évangile ». A l’origine du calvinisme un certain nombre de femmes, souvent parmi les plus lettrées, se tournèrent en effet vers la nouvelle religion pour y trouver davantage de liberté, de responsabilité. Sans doute furent-elles déçues car la société machiste de l’époque n’était pas encore assez transformée par les idées nouvelles pour accepter que des femmes participent aux fonctions ecclésiastiques. Ce qui n’a pas empêché les pasteurs de beaucoup se préoccuper de la femme, épouse et mère devant former les jeunes réformés. Luther le dit sans détour : « Il nous faut des écoles pour nos filles afin que la femme devienne capable d’élever chrétiennement ses enfants ». Et à partir de ce moment l’éducation des filles de la Réforme sera supérieure à celle des filles de l’Église romaine.

C’est cette avance originelle qui explique sans doute pourquoi, encore aujourd’hui, les différences économiques, politiques entre hommes et femmes sont moins importantes dans le monde réformé que dans le monde romain. Pourtant au départ, le rôle dévolu à la femme reste inchangé : l’épouse doit vivre auprès de son mari « pour lui obéir et servir en toutes choses selon Dieu et sa parole ». Mais, encore une fois, en éduquant davantage leurs filles, les protestants entamaient un long processus qui aboutira à l’émancipation de la femme. Celle-ci, davantage éduquée, sera en effet mieux à même de se défendre, d’exiger ses droits, de participer à part entière à tous les niveaux de la vie sociale, puis politique et enfin religieuse.

Vidéo : Protestantisme : Education et valorisation de la femme

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Protestantisme : Education et valorisation de la femme

← Article précédent: Protestantisme et développement Article suivant: Le protestantisme : La charité


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site