Les attentes des hommes de la Bible: Un Temple à Jérusalem ?

> > Les attentes des hommes de la Bible: Un Temple à Jérusalem ? ; écrit le: 7 mai 2012 par lilia

Dans sa capitale toute neuve, Jérusalem, David s’empressa de se faire bâtir un palais ; c’est la moindre des choses si l’on veut se faire respecter. Dans un deuxième temps, il eut l’idée de faire construire également un temple. Tous les rois de tous les pays avoisinants le faisaient à cette époque ; si l’on veut pouvoir surveiller un peu ce qui se passe dans le royaume, autant avoir le clergé pas trop loin. Jusque-là, rien de plus normal. D’autant plus que si la Bible nous présente David comme un chef guerrier, ce qu’il est évidemment, sinon il ne pourrait être roi, elle nous le décrit aussi comme un homme religieux, soucieux de rester dans l’Alliance avec Dieu.

Mais voilà qu’à ce sujet, un autre prophète, Natan prit une position tout à fait inattendue et qui devait faire date dans l’histoire d’Israël ; de quoi s’agit-il ?

David interrogeait le prophète sur son projet de temple: « J’habite un palais, alors que l’Arche Sainte est reléguée sous une tente ! » C’est comme si Dieu lui-même logeait sous la tente ! Le roi se proposait donc de construire un temple, une maison pour Dieu qui soit digne de lui.

En bonne logique, Natan aurait dû trouver l’idée excellente ; le projet était des plus généreux, apparemment : eh bien non, après une nuit de réflexion, il fit la réponse qu’on n’attendait pas : c’était, il faut bien le dire, un non catégorique : « Non, toi, David, tu ne me bâtiras pas une maison. » Pour cela, trois arguments : premièrement, je ne t’ai rien demandé ; deuxièmement, crois-tu que je suis un Dieu qu’on peut installer, fixer quelque part ? Enfin, troisièmement, ne cherche pas à renverser les rôles : entre Dieu et David, comme toujours entre Dieu et l’homme, celui qui est en

position de bienfaiteur, c’est Dieu. Rappelle-toi les bienfaits de Dieu à ton égard.

Premièrement, je ne t’ai rien demandé ; car Dieu n’attend pas le moins du monde que David lui bâtisse une maison. Simple tente ou palais princier, nos constructions n’ajoutent rien à la grandeur de Dieu : « Tout ce que l’homme fait pour Dieu profite à l’homme et non à Dieu », disait saint Augustin ; plus tard, nous découvrirons qu’une humble crèche, même, ne lui fait pas peur.

Deuxièmement, crois-tu que je suis un Dieu qu’on peut installer, fixer quelque part ? Depuis le Sinaï, l’Arche d’Alliance a toujours été abritée sous une simple tente de nomade et elle a accompagné le peuple dans tous ses déplacements ; comme un signe visible de la présence permanente de Dieu au milieu de son peuple. Et, depuis l’installation du peuple sur sa terre, cet état de choses n’a pas été remis en question ; voici les propres termes de Natan : « Je ne me suis pas installé dans une maison (dit Dieu) depuis le jour où j’ai fait monter d’Égypte les fils d’Israël : je cheminais sous une tente… Pendant tout le temps où j’ai cheminé avec tous les fils d’Israël, je n’ai jamais réclamé qu’on me construise une maison »

(2 Samuel 7, 6-7).

Troisièmement, ne cherche pas à renverser les rôles : entre Dieu et David, comme toujours entre Dieu et l’homme, celui qui est en position de bienfaiteur, c’est Dieu. Rappelle-toi les bienfaits de Dieu à ton égard. Mon ami David, il ne faut pas te tromper : Dieu seul construit, Dieu seul fait vivre. « Est-ce toi qui me bâtiras une maison pour que je m’y installe ?… C’est moi qui t’ai pris au pâturage, derrière le troupeau, pour que tu deviennes le chef d’Israël mon peuple. J’ai été avec toi partout où tu es allé : j’ai détruit tous tes ennemis devant toi » (2 Samuel 7, 5. 8-9). Autrement dit, c’est David qui est dans la main de Dieu et non pas l’inverse. Les succès de David pourraient bien lui être montés à la tête : beaucoup de rois de l’époque se prenaient pour des dieux ; la Bible, elle, les a toujours remis à leur place de serviteurs de Dieu. Et donc, en conséquence, serviteurs du peuple, puisque c’est la volonté de Dieu : même si l’intention de David était louable, en soi, c’est la volonté de Dieu qui compte ; or, pour l’instant, au moins, Dieu n’a pas demandé qu’on lui construise un Temple.

Vidéo : Les attentes des hommes de la Bible: Un Temple à Jérusalem ?

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Les attentes des hommes de la Bible: Un Temple à Jérusalem ?

← Article précédent: La naissance de la royauté: Hébron Article suivant: La naissance de la royauté:La Promesse faite à David


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site