Yaku – o et Yakujo Bosatsu

> > Yaku – o et Yakujo Bosatsu ; écrit le: 2 février 2012 par Hela modifié le 13 février 2015

Ce sont deux Bodhisattva japonais de la médecine. Yaku-ô Bosatsu, parfois assimilé à Yaku-ô Kannon Bosatsu, une des trente-trois formes d’Avalokiteshvara, correspond, tout comme Bhaishajyaguru dont il semble être l’une des hypostases, à Bhaishajyarâja, le Bodhisattva de la médecine. Il ne fut représenté qu’en peinture, assis sur un lotus, tenant une branche de saule dans la main droite, sa main gauche restant fermée.

On considère parfois que Yakujô Bosatsu (Samudgata) est une forme différente de Yaku-ô Bosatsu. Ces deux Bodhisattva sont les acolytes de Fukûjôju Nyorai, c’est pourquoi on les confond souvent avec Nikkô (Sûryaprabha) et Gakkô (Chandraprabha). Dans un cas au moins, Yaku-ô et Yakujô sont acolytes de Shâkyamuni. Ils sont alors debout, habillés en Bodhisattva, avec une haute couronne, et tiennent leurs mains en Vitarka-mudrâ (ou dans une pose similaire). Dans le Saddharmapundarîka-sûtra, Yaku-ô (Bhaishajyarâja) brûle son corps pour en faire une lampe en offrande au Bouddha. Cette légende serait peut- être à l’origine des suicides rituels par le feu pratiqués en Chine et dans les pays d’obédience bouddhique.

Vidéo: Yaku – o et Yakujo Bosatsu

← Article précédent: Kshitigarbha Article suivant: Sarvanivaranavishkambhin


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site