Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ RELIGIONS ET CROYANCES

Quand le mot « Messie » n ’existait pas: L’entrée en Terre promise

Vous êtes ici : » » Quand le mot « Messie » n ’existait pas: L’entrée en Terre promise ; écrit le: 4 mai 2012 par lilia

Quand le mot « Messie » n ’existait pas: L’entrée en Terre promise  La suite de l’histoire est peut-être trop simple, trop belle pour être vraie, mais c’est ainsi que la Bible la raconte : Moïse a donc mené les  douze tribus issues des douze fils de Jacob, pendant ce long chemin spiri­tuel du désert ; il s’est éteint, mission accomplie, à l’est de la  mer Morte, à quelques kilomètres à vol d’oiseau du pays de Canaan. Alors, son fils spirituel, Josué a pris la relève ; il a eu ce privilège  de faire entrer le peuple dans la fameuse Terre promise. On situe généralement cette installation des tribus vers 1200 av. J.-C.

Puis, pendant environ cent cinquante ans, les tribus ont mené leurs opérations d’installation, chacune pour son propre compte,  pourrait-on dire ; quand un danger menaçait une tribu, parce que la conquête du territoire se heurtait à de trop fortes oppositions des  Cananéens ou des Philistins qui occupaient le pays, un chef temporaire, qu’on appelait un « juge » ou un « sauveur », prenait la  direction des opérations jusqu’à ce que le danger soit écarté. Parfois, dans les moments de plus grand danger, plusieurs tribus se  ralliaient sous un même chef ; une fois l’orage passé, chacun rentrait chez soi. Un seul lien subsistait en permanence entre les douze  tribus, le pacte de Sichem (Naplouse aujourd’hui), conclu au temps de Josué, traité d’assistance mutuelle et surtout solennel engagement à rester fidèles à l’Alliance du Sinaï : l’Arche d’Alliance, le coffret précieux qui abritait les tables de la Loi données par Dieu à  Moïse, en était le signe visible et unanimement révéré.



On appelle cette époque de l’histoire d’Israël « la période des Juges » ; de ces temps héroïques émer­gent des noms : Samson, Débora,  Gédéon, Jephté, et le dernier, qui est aussi le plus célèbre de tous, Samuel. Ces juges étaient d’abord des guerriers, mais ils assuraient  aussi les fonctions de gouverneur, de juge de paix, parfois même de prophète ; c’est le cas de Samuel.

Vidéo : Quand le mot « Messie » n ’existait pas: L’entrée en Terre promise

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Quand le mot « Messie » n ’existait pas: L’entrée en Terre promise

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles